Je suis Charlie

Pour que le silence ne prenne pas le dessus.  Pour que l’horreur,  l’intolérance, l’indifférence ne fassent pas un pas de plus. Je suis Charlie!

En ce funeste mercredi 7 janvier 2015, des hommes et des femmes ont péri sous les balles d’assassins barbares pour avoir exercé ce qu’ils faisaient le mieux : nous rappeler, que nous ne pouvons nous exprimer librement dans un monde libre que lorsque certains se battent pour cela.

Je ne connais pas vraiment Charlie Hebdo, je n’ai jamais acheté un seul numéro. Je ne connais Charlie Hebdo que par les articles de presse mis en avant par beaucoup de journaux à l’occasion des parutions des unes ou des caricatures les plus controversées. Celles qui faisaient le plus avancer le débat sur l’intolérance et les dogmes meurtriers de certains. Je me suis fait une idée claire sur ce que défend Charlie Hebdo. Une défense totale de la laïcité de notre république, un refus de la dérive dogmatiques de toutes les religions.  Ce journal satirique nous rappelle à chaque numéro que l’intolérance doit être combattue, car c’est elle qui mine la société. Ce n’est pas un journal qui a été attaqué, c’est le monde de la liberté!

Ces assassinats atroces et odieux ne visaient qu’à bâillonner, qu’à restreindre, limiter et finalement anéantir notre liberté d’expression. Que notre liberté s’exprime par des crayons, des pinceaux, des appareils photo, des écrits, nous sommes tous visés. Nous devons maintenant assumer le relais et prendre à notre charge le combat contre l’intolérance qu’assurait Charlie Hebdo.

Je ne sais pas dessiner, mais je me sens visé par les attaques continuelles à la liberté de la presse, de la liberté d’expression. Cela ne peut continuer ainsi. Je me lève pour revendiquer ma liberté d’expression. Je continuerai à le faire, de manière plus forte encore. Nous ne pouvons pas être réduits au silence et avoir peur.

Pour la liberté d’expression!

Partager cet article :


Laisser un commentaire

CommentLuv badge